Du cinéma pour les enfants du Mékong

1 09 2009

Projo2

A vivre à Singapour (dans un cocon ultra protégé) et à voyager dans le sud-est de l’Asie, nous nous rendons encore plus compte qu’à Paris de notre statut de nantis. Nous profitons de voyages magnifiques mais où nous côtoyons la pauvreté sans pouvoir faire beaucoup plus que de petites aides ponctuelles.
Projo1
J’ai donc mis en germe un projet qui pourrait concilier ma passion pour le cinéma et l’envie de donner ne serait-ce que quelques minutes de bonheur à des enfants de la région : Proposer dans quelques villages du Cambodge et/ou de pays alentours des projections de cinéma pour faire vivre à ces enfants un instant magique.
Bien sûr le projet n’est pour l’instant qu’au stade de l’ébauche et il faudra, en plus de la mienne, beaucoup de bonnes volontés et l’aide financière ou matérielle de partenaires. Mais l’objectif ne me parait pas inaccessible.

En France, une association, Les Toiles Enchantées, propose régulièrement des projections aux enfants hospitalisés et pourrait me transmettre, je l’espère, leur expertise. En Asie du Sud-Est, une association parmi beaucoup d’autres, Les Enfants du Mékong, propose de parrainer des enfants de la région et finance des projets de construction d’écoles. Alors, en réunissant expertise, personnes sur le terrain et partenaires, le projet me semble une fois de plus réalisable.

L’idée m’est d’ailleurs venue grâce à l’association Playing for Change qui propose de subventionner à travers le monde la création d’écoles de musique. Je vous conseille l’achat (via itunes), ou au moins le visionnage de clips réalisés par leurs soins : Notamment la version de Stand by me, montage réunissant des musiciens amateurs à travers le monde avec des instruments très hétéroclytes. C’est super beau et émouvant !

En tout cas, si jamais vous accrochez à l’idée, tous vos commentaires/conseils/questions et encouragements sont les bienvenus !

Publicités

Actions

Information

4 responses

22 09 2009
Frérot

J’ai entendu parler de beaucoup de projets de cinéma ambulant quand j’étais en Afrique. Je te laisse un lien vers un blog où Christian Lambert, un directeur de production, est interrogé à propos de son assoce qui est je crois une des plus grosses qui existent dans le genre.
http://fr.blogs.dissidenz.com/2009/05/07/entretien-avec-christian-lambert-directeur-de-production/
Il y a peut-être moyen de le contacter…
J’avais eu un contact au Burkina Faso avec une autre assoce, mais je n’arrive pas à retrouver leur nom.

25 11 2009
ABC

Une très belle initiative

On a aussi besoin de nourritures spirituelles et artistiques, et le reconnaître pour les personnes qui connaissent la faim, c’est les reconnaître comme de véritables personnes et non pas seulement comme des ventres à nourrir

25 11 2009
ariko51

enfin c’est pas encore fait car comme tous les projets du genre on se heurte d’abord à bcp d’inertie même si les gens disent que c’est très bien … et puis il faut du temps et de l’argent !

26 11 2009
ABC

Oui, je comprends.
C’est déjà un bon début que de pouvoir projeter à quelques personnes
un film, quelque soit le lieu, un hangar, en plein air, avec un simple projecteur…Après le bouche à oreille peut servir. A Londres, j’ai assisté, comme bénévole de passage à une séance ciné pour des homeless, dans une église de Soho

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :