Du cinéma pour les enfants du Mékong

1 09 2009

Projo2

A vivre à Singapour (dans un cocon ultra protégé) et à voyager dans le sud-est de l’Asie, nous nous rendons encore plus compte qu’à Paris de notre statut de nantis. Nous profitons de voyages magnifiques mais où nous côtoyons la pauvreté sans pouvoir faire beaucoup plus que de petites aides ponctuelles.
Projo1
J’ai donc mis en germe un projet qui pourrait concilier ma passion pour le cinéma et l’envie de donner ne serait-ce que quelques minutes de bonheur à des enfants de la région : Proposer dans quelques villages du Cambodge et/ou de pays alentours des projections de cinéma pour faire vivre à ces enfants un instant magique.
Bien sûr le projet n’est pour l’instant qu’au stade de l’ébauche et il faudra, en plus de la mienne, beaucoup de bonnes volontés et l’aide financière ou matérielle de partenaires. Mais l’objectif ne me parait pas inaccessible.

En France, une association, Les Toiles Enchantées, propose régulièrement des projections aux enfants hospitalisés et pourrait me transmettre, je l’espère, leur expertise. En Asie du Sud-Est, une association parmi beaucoup d’autres, Les Enfants du Mékong, propose de parrainer des enfants de la région et finance des projets de construction d’écoles. Alors, en réunissant expertise, personnes sur le terrain et partenaires, le projet me semble une fois de plus réalisable.

L’idée m’est d’ailleurs venue grâce à l’association Playing for Change qui propose de subventionner à travers le monde la création d’écoles de musique. Je vous conseille l’achat (via itunes), ou au moins le visionnage de clips réalisés par leurs soins : Notamment la version de Stand by me, montage réunissant des musiciens amateurs à travers le monde avec des instruments très hétéroclytes. C’est super beau et émouvant !

En tout cas, si jamais vous accrochez à l’idée, tous vos commentaires/conseils/questions et encouragements sont les bienvenus !